Vous désirez ouvrir une discothèquemais pour cela, vous devez d'abord remplir une série de formalités administratives pour être en règle avec la loi.


La déclaration d'activité de discothèque et ses contraintes


Une discothèque est considérée comme un débit de boissons avec pour activité première l'exploitation d'une piste de danse. Toute personne souhaitant ouvrir une discothèque avec bar est dans l'obligation de satisfaire aux mêmes règles que celles imposées à un débit de boissons. Plusieurs étapes prédominent :
  • Enregistrer s'ils existent les statuts de la société
  • Obtenir la licence 3 ou 4 correspondant à votre débit de boissons : passer votre permis d'exploitation lors d'une formation agréée par l'Etat.
  • Remplir les formalités relatives à la déclaration d'entreprise
  • Contacter la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) et officialiser votre partenariat
  • Déclarer votre activité à la SRPE (Société pour la perception de la rémunération équitable de la communication au public des phonogrammes du commerce)
  • Faire réaliser par un organisme spécialisé une étude de l'impact des nuisances sonores.

Les solutions pour débuter sereinement son activité


L'ouverture d'une discothèque oblige à être bien informé sur les obligations des débits de boissons. Différentes amendes et même une fermeture administrative de votre commerce peuvent vous être infligées. Pour compléter vos connaissances et partir du bon pied, vous devez suivre une formation exploitation débits de boissons, différente selon la licence souhaitée. Cette formation permet d'obtenir un permis d'exploitation pour votre licence alcool valable 10 ans et renouvelable pour 10 nouvelles années. La formation est d'une durée de 2 jours et demi seulement et peut être effectuée tout au long de l'année dans une ville proche de chez vous. Cette formation apporte les informations essentielles pour réagir face à la vente d'alcool aux mineurs, les nuisances sonores et les problèmes pouvant être occasionnés par votre activité. Elle rappelle les règles d'affichage ou d'étalage et détaille les points réglementaires et de sécurité. Comme tout débitant de boissons, vous devez satisfaire aux exigences requises pour la "licence restreinte" ou licence 3 ou la "grande licence" aussi appelée "licence de plein exercice" ou "licence IV".

Les centres agréés de formation permis d'exploitation pour la vente d'alcool


Les centres de formation permis exploitation obligatoire se trouvent dans tous les départements français. Plusieurs sont implantés en Corse et dans les départements d'outre-mer. Leur rôle est d'apporter des solutions personnalisées à chaque débitant de boissons, déjà en place ou prêt à s'installer. Il s'agit d'accompagner rationnellement le commerçant vers son objectif final. Pour réserver sa place dans un de ces centres dédiés à la délivrance de permis d'exploitation, il suffit de se connecter sur le site et de choisir parmi les dates disponibles. Parce que le calendrier des disponibilités est mis à jour continuellement, vous savez immédiatement si votre réservation est valide. Vous recevez un mail de confirmation peu de temps après. Si vous souhaitez être en règle avec la loi, vous devez passer une vingtaine d'heures dans une salle confortable, bien aménagée pour appuyer les enseignements des formateurs diplômés. Votre avenir dépend largement de cette formation. Pensez-y !
La vente d'alcool en discothèque et au sein de tout débit de boissons est soumise à une réglementation stricte. Pour gérer son commerce comme il se doit en toute légalité, il est important de suivre les étapes ordonnées par la loi. La formation licence 4 vous apporte en plus une mine d'informations utiles pour ne pas commettre d'impair et rester toujours maître de la situation.



Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.