Les formations spécifiques aux débits de boissons vous permettent de connaître la réglementation en vigueur ainsi que les interdictions et les sanctions auxquelles vous pouvez être exposé.

Open Bar et Happy Hours


La différence entre « Open Bar » et « Happy Hours »

L’Open Bar

L'Open bar fonctionne avec un système de forfaits pour la délivrance de boissons avec ou sans alcool généralement en fin de journée et à des heures délimitées.
Le prix forfaitaire indiqué est peu élevé : entre 20 et 30 à 35 euros en moyenne pour permettre aux étudiants de boire le nombre de verres qu'ils souhaitent durant le temps imparti. Cette pratique est courante dans les bars et les discothèques.

L’Happy Hours

L'Happy Hours s'adresse aux bars et aux pubs. Ce système aussi prévoit une plage horaire limitée permettant de s'offrir des boissons alcoolisées à prix attractifs.
L'offre prévoit en principe une boisson gratuite pour une boisson achetée ou une boisson à moitié prix.

Cette pratique est courante les jours de semaine lorsque les bars sont moins fréquentés et les étudiants moins disposés à s'amuser.

Happy Hours et Open Bar : deux pratiques interdites par la réglementation des débits de boissons

Ces deux pratiques ont des conséquences à court et long terme sur l'organisme des jeunes. C'est pourquoi, dans une logique de prévention, ces pratiques sont aujourd'hui interdites. L'exploitant ne respectant pas la règlementation, s'explose à de lourdes sanctions. Un dispositif de prévention vise à aider les exploitant de débits de boissons pour faire appliquer cette interdiction.

Toutefois, divers amendements y ont été apportés, notamment concernant la dégustation des vins et il est toujours possible d’organiser des évènements de ce type tout en étant en règle avec la loi.


Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.