Les gîtes et les maisons d’hôtes se développement de plus en plus en milieu rural et urbain comme débits de boissons. Gîtes équestres, maison de campagne, location de chambres durant le week-end, tout est réalisable de nos jours.

Ouverture d'une chambre d'hôtes

Offrant la possibilité de travailler de chez soi tout en étant son propre patron, les maisons d’hôtes représentent un modèle qui attire de plus en plus d’entrepreneurs. Cependant, cette activité présente plusieurs particularités et inconvénients que vous devez correctement aborder afin de ne pas foncer tête baissée.

Tout comme pour la création d’un restaurant ou d’une pizzéria, la création d’un gîte ou d’une chambre d’hôtes demande un investissement de temps et d’argent important. De plus, la réglementation de ce secteur est tout aussi stricte que celle des débits de boisson et l’établissement doit répondre à un nombre important de normes.

Vous avez comme projet d’ouvrir un gîte ou une chambre d’hôtes, nous allons vous présenter les points-clés qui vous permettront d’adopter une réflexion cohérente et adaptée à votre future activité.

 

Gîtes et chambre d’hôtes : points-clés 

L’activité permanente ou saisonnière de location de chambre d’hôtes chez l’habitant ou de gîte peut être par nature une activité commerciale ou agricole.

Tout comme dans la restauration, cette activité se soumet à certaines règles, procédures et obligations relatives à l’accueil de la clientèle, la déclaration et l’immatriculation de l’activité ainsi que l’immatriculation et l’affiliation à la sécurité sociale.

 

Location d’une chambre d’hôtes

L’accueil de la clientèle doit obligatoirement est fait par l’habitant de la maison d’hôtes et ce, au sein même de sa propre habitation.

Lorsqu’une chambre est louée, celle-ci doit être meublée et doit comprendre toutes les fournitures nécessaires à une nuitée (linges de maison). L’hôte doit également servir un petit-déjeuner.

 

Chambre d’hôtes : Normes et règles à respecter

La disposition et l’aménagement des chambres à louer sont réglementés.

Si vous souhaitez pratiquer une activité de chambre d’hôtes dans votre domicile, les chambres que vous souhaitez louer doivent respecter ses points suivants :

  • Mesurer au minium 9m2 hors sanitaires (bien que pour des raisons commerciales, la chambre ne peut mesurer moins que 12m2) et avoir une hauteur sous plafond de 2,20 mètres
  • La chambre doit avoir un accès direct ou indirect à une salle d’eau et des sanitaires privatifs
  • La salle d’eau et les sanitaires doivent répondre aux normes d’hygiène
  • Le ménage de la chambre, de la salle d’eau et des sanitaires doit être quotidien et régulier et ne dois pas engendrer un frais supplémentaire au prix de la location de la chambre

Vous êtes libre de fixer le prix de la location de la chambre. Cependant, vous devez toutefois prendre en compte le confort de la chambre et le niveau de la qualité des prestations que vous proposez. L’attrait touristique de votre région est également un facteur qui peut influencer votre tarification.

Sachez que tout comme les restaurants, vous devez respecter des règles en matière d’affichage : afin d’être transparent, vous devez afficher vos prestations et leurs prix.

Enfin, vous devez prendre en compte que la capacité d’accueil de votre chambre d’hôtes est limitée. Vous ne pouvez pas proposer plus que 5 chambres à la location et vous ne pouvez pas accueillir plus de 15 personnes en même temps.

Si vous souhaitez dépasser ces quotas d’accueil, vous devrez vous soumettre à la réglementation relative aux hôtels et aux établissements recevant du public (ERP).

 Afin de vous aider dans votre démarche de création d’une chambre d’hôte ou d’un gîte, nous vous proposons de vous en dire plus sur les formations nécessaires à l’activité et les différences entre gîtes et chambres d’hôtes.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.