Obtenir sa licence restaurant : guide pratique

Lorsque votre projet d’ouverture d’un débit de boissons est déjà bien abouti et que vous avez déterminé la place que vous accorderez à la vente d’alcool et le type de licence restaurant que vous visez, vous en viendrez naturellement aux questions plus pragmatiques.

Plus vous aurez emmagasiné de connaissances théoriques en amont, plus vos démarches sur le terrain seront efficaces, d’autant que les lois encadrant les permis d’exploitation ont changé en 2016. II ne reste plus que les licences III et IV pour les groupes de boissons 2 et 3 et les groupes 4 et 5.  n’y a ainsi plus besoin de licence pour un établissement ne servant que des jus de fruits, sodas, sirops et autres boissons non alcoolisées. Cette page vous permettra de mettre à jour vos connaissances et de vous guider vers l’obtention de votre titre.

Zoom sur la formation spécifique, obligatoire depuis 2016 

Notre mission, vos objectifs 

Notre mission, en tant qu’organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur consiste à vous transmettre les connaissances préalables à la gestion opérationnelle de votre futur commerce, à savoir :

  • Des éléments de base en terme de santé publique.
  • Une information orientée sur la législation des stupéfiants.
  • La connaissance de vos droits et obligations en matière de fermetures administratives.
  • Des réponses concernant les normes face au bruit.
  • Un cadre légal sur la question de la revente de tabac.
  • etc.

De votre côté, cette formation vous permettra :

  • D’acquérir les connaissances théoriques nécessaires à vos futures responsabilités de patron.
  • De vous préparer aux débordements, litiges, situations atypiques et de connaître vos droits.
  • D’obtenir votre permis de licence.

Contacter un organisme de formation

Avant de choisir, dans la hâte, un centre de formation :

  • Vérifier l’agrément de l’organisme.
  • Assurez-vous qu’il y ait des dates disponibles dans votre ville et suivant votre emploi du temps. Notre moteur de recherche à 3 entrées (ville – type de stage – date) vous permettra de visualiser rapidement les résultats.
  • Renseignez-vous sur vos possibilités d’être financés (Pôle Emploi, Opcalia, etc.).

Anticiper vos démarches

Prendre en considération les délais

Pour éviter le stress de l’urgence, n’oubliez pas quelques réalités temporelles :

  • Votre demande de prise en charge prendra au moins 4 semaines à être validée.
  • Prenez en considération les 3 jours de formation.
  • Et prenez votre rendez-vous avec votre organisme assez tôt pour que votre déclaration préalable en mairie soit effectuée au moins 15 jours avant le démarrage de votre activité.

Savoir quelle licence demander

Petit pense-bête :

  • Licence III : groupes 2 et 3 (vins et boissons inférieures à 18°).
  • Licence IV : groupes 4 et 5 (au-delà de 18°).

Si vous êtes au point sur la licence que vous souhaitez obtenir, sur vos démarches auprès d’un organisme de financement et qu’il ne vous reste plus qu’à franchir la dernière étape, n’hésitez plus et inscrivez-vous à la formation pour accéder à votre permis de licence pour votre établissement de restauration.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Permis d'Exploitation

Stages Permis d'Exploitation

>> Réserver un stage <<
Hygiène Alimentaire

Formations Hygiène Alimentaire

>> Réserver un stage <<