Tout comme les débits de boissons, les débitants de tabac sont soumis à des formations obligatoires. Ces formations permettent aux débitants de tabac d’exercer leur activité de buraliste en tout légalité.

Débit de tabac : Une formation sur mesure

Etant en plus un monopole de l’Etat, la loi exige que toutes les personnes travaillant dans le débit de tabac (gérant, associés et salariés) suivent les formations spécifiques à l’activité de buraliste.

Une formation nouveau buraliste

La formation « nouveau buraliste » est un stage de formation initiale de 4 jours (pour les associés, le stage est de 2 jours).
Au cours de ce stage de formation, vous découvrirez les fondamentaux du métier de buraliste et d’assimiler l’ensemble des règles liées à la vente de produits issus du tabac : interdiction de vente aux mineurs, lutte contre le tabagisme, horaires d’ouverture.
La durée totale du stage est de 26 heures, soit 4 jours pour les gérants (14 heures pour les associés et suppléants).

La formation « nouveau buraliste » couvre les sujets suivants :
  • la réglementation relative au contrat de gérance qui lie le débitant de tabac et l’Etat
  • la gestion quotidienne relative au métier de débitant de tabac
  • les réglementation fiscale et comptable propre à ce domaine
  • les obligations du débitants de tabac

Vous l'aurez donc compris, cette formation obligatoire sert à préparer au mieux le futur buraliste pour la gestion de son activité de débitant de tabac.

Débit de tabac : formation continue

La formation continue des débitants de tabac est un stage de formation obligatoire qui doit être réalisé dans les 6 mois suivant la signature du contrat de gestion liant le débitant et l’Etat.

Ce stage de formation permet d’approfondir la formation initiale « nouveau buraliste » et de donner au buraliste toutes ses chances pour faire fleurir son activité.


Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.