Tenir un débit de boissons en France

Prendre la responsabilité d'un débit de boissons en France oblige à s'informer précisément sur les différentes réglementations en vigueur.


Généralités sur les réglementations à observer

Tout exploitant d'un débit de boissons est censé respecter certaines règles. Les premières concernent l'affichage des interdictions :


Les règles suivantes sont en rapport direct avec le commerce : doivent être énumérés et affichés à l'intérieur du local professionnel le nom des boissons et leur prix et à l'extérieur du local les tarifs des consommations servies régulièrement en salle et au comptoir.

Un débit de boissons ne doit pas uniquement vendre des boissons alcoolisées. Il est obligatoire de mettre en avant les boissons sans alcool, de les valoriser pour permettre au client de les identifier facilement. Doivent notamment apparaître au moins 10 produits de cette liste exhaustive : jus de fruits ou de légumes, sirops, limonades, boissons aux fruits avec gaz, sodas, eaux minérales plates ou gazeuses, eaux ordinaires avec ou sans gaz.
Enfin, quel que soit le style du débit de boissons, une série de mesures doivent être prises de façon à garantir la salubrité et la sécurité du local. Ces règles concernent le bien-être du personnel de l'établissement et de la clientèle.

Satisfaire aux normes et valider un permis d'exploitation

Si vous souhaitez ouvrir un débit de boissons dans un délai raisonnable, vous devez vous inscrire au préalable dans un centre de formation agréé pour suivre un stage et valider un permis d'exploitation. Cette formation vous guidera pour appliquer les règlements "à la lettre". Elle vous aidera à y voir plus clair pour mettre en place l'affichage et l'étalage et vous donnera des indications précises sur les règles d'hygiène et de sécurité à ne pas omettre.

Ouvrir un débit de boissons n'est pas permis à tous : il faut savoir que seuls les professionnels de nationalité françaises, les ressortissants de la communauté européenne et les ressortissants de pays bénéficiant d'une entente de réciprocité comme la Suisse ou les Etats-Unis peuvent obtenir l'autorisation de créer un commerce de débit de boissons à consommer sur place. Le permis d'exploitation obligatoire peut être obtenu auprès de la mairie de la commune ou de la préfecture du département après réalisation du stage à condition d'être majeur ou mineur émancipé et d'avoir un casier judiciaire vierge.

Ne pas respecter un règlement consciemment, par oubli ou involontairement engendre des sanctions plus ou moins graves. Pour connaître chaque détail du métier de débitant de boissons, inscrivez-vous simplement à notre formation "permis d'exploitation débit de boissons".



Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.