Guide pratique pour se lancer dans le business des boîtes de nuit

Les boîtes de nuit et leur ambiance festive continuent de séduire les jeunes et les moins jeunes en quête de soirées animées. Se lancer dans ce secteur peut alors être intéressant, mais nécessite une étude approfondie du marché. En effet, nombreuses sont les réglementations à respecter pour ouvrir une boîte de
nuit, notamment en matière d'horaires, de licence pour pouvoir vendre des boissons alcoolisées, sans oublier l'aspect sécurité, etc. Voici un guide pratique pour vous aider à mener à bien votre projet de boîte de nuit.

L'ouverture d'un établissement de loisir musical

Sommaire
  1. - Le choix de l'emplacement et de la taille

  2. - Les principales réglementations

  3. - Effectuer une étude acoustique

  4. - Les aptitudes professionnelles à avoir pour ouvrir une boîte de nuit

  5. - La concurrence

  • - Quelles sont les contraintes liées à la gestion d'une boîte de nuit ?

    1. - La gestion de la sécurité

    2. - La gestion de l'affluence

    3. - La piste de danse

    4. - La billetterie

    5. - Licence pour la vente d'alcool

    6. - La musique

    7. - La durée d'un cours spécial discothèque



    Il faut disposer d'une licence spécifique pour les établissements qui ouvrent la nuit. En effet, en plus d'être un endroit pour danser et se défouler, un night-club propose des boissons alcoolisées à ses clients. Il est donc soumis à diverses réglementations, en plus des formalités de base.

    Le choix de l'emplacement et de la taille

    La capacité d'accueil de votre night-club dépend de la taille et de l'emplacement de ce dernier. Comment ouvrir un night-club, discothèques, boîte de nuit ? Vous avez l'option d'ouvrir une grande boîte de nuit, pouvant accueillir plus de 1000 personnes. Pour ce faire, vous devez alors créer de nombreuses salles.

    Vous pouvez également opter pour une discothèque de taille moyenne composée de plusieurs salles. Une boîte de nuit de taille moyenne peut recevoir entre 200 à 1000 personnes. Chaque salle peut proposer des ambiances différentes.

    Sinon, vous pouvez choisir d'ouvrir une petite discothèque. Généralement, une boîte de nuit de petite taille a une activité saisonnière et son type de clientèle est ciblé et très précis.

    En ce qui concerne l'emplacement, si vous choisissez de lancer votre activité en centre-ville, cela vous permettra de séduire plus facilement votre clientèle cible. Toutefois, vous serez limité en matière d'espace et ne pourrez ouvrir qu'une discothèque de taille petite ou moyenne.

    En revanche, si vous optez pour la périphérie, vous aurez la possibilité d'ouvrir un grand night-club, au détriment de l'accessibilité.

    boîte de nuit

    Les principales réglementations

    Pour le bon déroulement de votre activité, plusieurs autorisations sont à obtenir. Il y a en premier lieu l'obtention d'une licence qui vous autorise à vendre des boissons alcoolisées. Cette attestation est délivrée par les douanes.

    Puis, il faudra faire une demande d'autorisation pour pouvoir ouvrir toute la nuit. Cette demande doit être adressée à la préfecture de la ville de votre local.

    Vous devez ensuite procéder à la signature d'un contrat de représentation avec la SACEM et vous acquitter d'une redevance correspondant aux droits d'auteurs. Ce montant est calculé en pourcentage de votre chiffre d'affaires, soit 8% du CA HT.

    Enfin, vous devez verser 1.65% de votre CA HT à la Société pour la Perception de la Rémunération Équitable ou SPRE.

    Effectuer une étude acoustique

    Cette étape est essentielle au vu de la limite de 105 décibels autorisée pour les discothèques. Procéder à une étude acoustique avec l'aide de professionnels du service communal d'hygiène et de santé est alors indispensable. Le but est de vérifier si l'isolation acoustique de votre boîte de nuit respecte la norme. Dans le cas contraire, vous devez donc prévoir des travaux supplémentaires avant l'ouverture et le lancement de votre discothèque.

    Les aptitudes professionnelles à avoir pour ouvrir une boîte de nuit

    Certes, l'ouverture d'une boîte de nuit ne nécessite pas un diplôme spécifique. Mais il est important d'avoir certaines aptitudes professionnelles liées à l'activité. Vous devez être apte à prendre soin de votre clientèle, dès son accueil jusqu'à la proposition de services.

    Vous devez être capable d'identifier les besoins et attentes de vos clients afin de leur donner entière satisfaction. En ce qui concerne l'animation, soyez méticuleux par rapport au choix du DJ, afin d'assurer une bonne ambiance. Soyez également attentif durant le recrutement du personnel de service et de vos agents de sécurité. Enfin, au niveau des prix (entrée, consommations), il faut bien les étudier et les ajuster pour qu'ils soient à la portée de votre clientèle cible tout en étant rentables pour vous.

    La concurrence

    La concurrence est rude dans ce domaine, avec certains établissements qui bradent leurs prix pour attirer le jeune public. Vous devrez donc faire une bonne étude de prix, et si nécessaire limiter vos tarifs sans pour autant rogner sur votre marge. Il faut absolument proposer des tarifs compétitifs comparés à ceux de vos concurrents.

    N'hésitez pas à diversifier le type de services fournis. Vous pouvez par exemple proposer des espaces de restauration avant le commencement des soirées. Cela vous permettra d'augmenter votre chiffre d'affaires, de fidéliser votre clientèle et de devancer la concurrence.

    boîte de nuit discothèque

    Quelles sont les contraintes liées à la gestion d'une boîte de nuit ?

    Avant de faire le grand saut avec votre projet, il est nécessaire de réfléchir aux points-clés de ce dernier. Parmi eux figurent les contraintes liées à la gestion d'une boîte de nuit, qui sont à prévoir dès le début.

    La gestion de la sécurité

    Afin de garantir la sécurité de votre clientèle et pour que votre boîte soit conforme à la réglementation, la mise en place d'un dispositif de sécurité adapté aux établissements classés en type P (Établissements Recevant du Public) est indispensable. Optez pour des agents de sécurité disposant de cartes professionnelles.

    La gestion de l'affluence

    Les établissements de nuit doivent contrôler l'affluence de leurs clients. Selon les règles définies par la loi, le respect d'un quota de 4 personnes pour 3m² est obligatoire.

    La piste de danse

    Une boîte de nuit doit respecter certaines règles concernant la piste de danse, en plus de la réglementation liée au débit de boissons. Cette dernière doit notamment avoir la capacité d'accueillir la totalité de la clientèle présente dans la salle. Si vous disposez d'un établissement de moyenne ou grande taille, avec plusieurs salles, vous devez donc avoir plusieurs pistes de danse. Qui plus est, votre local doit être conforme aux normes.

    La billetterie

    Une boîte de nuit peut accueillir ses clients à l'aide d'une billetterie. Elle doit alors être munie d'une caisse enregistreuse.

    Licence pour la vente d'alcool

    La détention d'une licence 4 est obligatoire pour un night-club qui sert à sa clientèle des boissons alcoolisées.

    En plus de cette licence pour la vente d'alcool dans une discothèque, l'établissement est dans l'obligation de respecter les horaires de vente d'alcool. Il est dans l'impossibilité de servir des boissons alcoolisées 1h30 avant la fermeture. Ces horaires doivent être affichés publiquement avec les tarifs de vente.

    La musique

    En plus de la limite des 105 décibels, la musique dans une discothèque doit être jouée et gérée par un DJ.

    La durée d'un cours spécial discothèque

    Une formation de 20 heures est obligatoire pour les exploitants d'une boîte de nuit. Ce cours est réparti sur 2 journées et demie, afin d'obtenir un permis d'exploitation valable pour une durée de 10 ans.

    Une fois ce délai achevé, ce cours est réduit à une journée. Étant donné que l'exploitant a déjà l'expérience nécessaire dans le domaine, il ne s'agit que d'une mise à jour des acquis.

    Dans le cas où la discothèque propose d'autres services mis à part son activité principale, telle que la restauration, une formation HACCP doit être suivie par le gérant et ses employés. Cette formation est d'une durée de 2 jours et porte sur l'hygiène alimentaire.

    stage france