Comme toute activité de restauration, les camions pizza sont soumis à un bon nombre de règles et de normes.

Généralités sur le camion pizza et le commerce ambulant

En plus de la réglementation des débits de boissons et des restaurateurs, le camion pizza doit également répondre à une réglementation qui lui est propre.

 

Le commerce ambulant

 Le camion pizza dépend de la législation du commerce ambulant. Pour exercer votre activité, il faut faudra obtenir votre carte de commerçant ambulant délivrée par votre mairie et vos autorisation de stationnement.

 Si vous souhaitez stationner dans un espace public : il faudra demander l’autorisation aux mairies responsables de ces emplacements.

 Si vous souhaitez stationner sur un lieu privé (parking de supermarché par exemple), il vous faudra une autorisation signée du propriétaire des lieux.

 A savoir que certains emplacements peuvent être payants (emplacement sur un marché ou lors d’un événement).

Bien entendu, comme toute société, vous devrez également être enregistré au registre du commerce.

Règlementations du Camion Pizza

 Votre camion pizza doit répondre à plusieurs obligations afin d’être jugé conforme et vous permettre d’exercer votre activité.

 Que vous achetiez votre camion pizza neuf ou d’occasion, il doit respecter les règles suivantes :

  • La carte grise doit avoir la mention « VASP Magasin » ou « VTSU »
  • Vérifiez l’homologation du véhicule
  • Si le camion possède un four à gaz, les bouteilles de gaz doivent être placées à l’extérieur de celui-ci
  • Le camion doit avoir un certificat NFS 56200
Acquérir un camion répondant à ces obligations est impératif puisqu’en cas de soucis, vous serez désigné comme responsable. Vous alors prendre soin de vérifier point par point que le camion que vous souhaitez acquérir soit conforme aux règles cités ci-dessus.



Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.